Vous faut-il un visa pour voyager en Nouvelle-Zélande en tant que Français ?

Vous faut-il un visa pour voyager en Nouvelle-Zélande en tant que Français ?

La Nouvelle-Zélande fait partie des pays régis par des formalités strictes quant à l’entrée sur le territoire de ressortissants étrangers pour du tourisme ou pour affaires. Le visa est-il systématiquement indispensable pour les ressortissants français qui décident de voyager en Nouvelle-Zélande.

Dans quels cas demander un visa classique?

En plus d’un passeport en cours de validité, le visa est indispensable quand il est question d’effectuer un voyage long séjour en Nouvelle-Zélande. Concrètement, il s’agit d’un voyage touristique ou d’affaire qui va au-delà de 30 jours.

Un ressortissant français de 18 à 35 ans qui souhaite passer des vacances en Nouvelle-Zélande tout en y travaillant a besoin d’un visa vacances-travail. Ce type de visa lui permet d’ailleurs de rester jusqu’à 1 an en Nouvelle-Zélande.

Un visa de travail permet à un ressortissant français recruté dans une entreprise en Nouvelle-Zélande d’exercer son métier en toute sérénité, sans avoir des problèmes avec les services de l’immigration néo-zélandais. Ce genre de visa donne également l’opportunité d’avoir une carte de résident permanent en seulement quelques années.

La demande de visa nécessite généralement de passer un entretien à l’ambassade de la Nouvelle-Zélande ou au consulat de sa ville d’origine.

Dans tous ces cas là, les ressortissants français sont tenus de faire une demande de visa avant de voyager en Nouvelle-Zélande.

Visa électronique pour les ressortissants français

Beaucoup de voyageurs estiment qu’il faut, avec son passeport biométrique valide, un visa pour pouvoir voyager. Ce n’est pas forcément le cas pour séjourner en Nouvelle-Zélande. Dans quel cas un ressortissant français aura-t-il besoin d’un E visa et non d’un visa classique pour voyager en Nouvelle-Zélande ? – Tout simplement lorsqu’il souhaite réaliser un voyage touristique ou un voyage d’affaires de 90 jours maximum dans ce pays.

Il faut savoir que la France fait partie des 60 pays éligibles au programme d’exemption de visa proposé par le gouvernement néo-zélandais depuis le 01 octobre 2019. La demande d’une autorisation électronique de voyage ETA se fait via une application sur téléphone nécessitant un frais de 9 NZD. Il est également possible d’effectuer la demande sur un site accrédité et ainsi remplir un formulaire en ligne moyennant un frais de 12 NZD minimum.

Parmi les autres conditions permettant d’obtenir un E visa ETA Nouvelle-Zélande, il y a la possession d’un passeport valide, la possession d’un moyen de paiement fiable comme une carte de débit ou un système en ligne comme PayPal. Le voyageur devra également justifier sa capacité à subvenir à ses besoins financiers pour toute la durée de son séjour.

Il faudra observer des délais d’attente de 72 heures maximum pour obtenir une réponse par mail à sa demande de visa électronique en ligne.