Formalités de voyage Nouvelle-Zélande

Formalités de voyage Nouvelle-Zélande

Pays de l’équipe mythique de rugby à XV  All Blacks , apprécié pour ses richesses faunistiques et floristiques incomparables, la Nouvelle-Zélande accueille des milliers de touristes chaque année. Pour voyager sereinement et en toute légalité en Nouvelle-Zélande, il est important de connaître les formalités de voyage.

Autorisation électronique de voyage pour la Nouvelle-Zélande

Vaste pays de l’Océanie, la Nouvelle-Zélande suscite l’engouement de voyageurs qui aspirent au dépaysement et à l’immersion dans la nature. Il faut compter 25 heures environ, escales comprises, pour un voyage en avion depuis Paris vers l’aéroport d’Auckland. D’ores et déjà, retenir que le billet retour fait partie des documents requis pour l’obtention d’une autorisation de voyage électronique pour la Nouvelle-Zélande.

L’Electronic Travel Authorization N.Z ou système électronique de voyage pour la Nouvelle-Zélande est obligatoire depuis le 1er octobre 2009, notamment pour des pays dont les ressortissants n’ont jamais eu besoin d’un visa pour l’entrée sur le territoire Néo-Zélandais, entre autres la France, le Canada, la Belgique et la Suisse.

L’ETA Néo-Zélandais a une durée de validité de 2 ans et permet des entrées multiples dans le pays. Néanmoins, chaque séjour touristique ou d’affaires réalisées avec ce document électronique de voyage doit toujours être de 90 jours maximum.

La demande de visa électronique ETA Néo-Zélandais peut se faire sur une application mobile à installer, moyennant 9 NZD. Néanmoins, la plupart de voyageurs choisissent de remplir un formulaire sur un site agréé par les services de l’immigration néo-zélandaise. Dans ce cas-ci, le frais de la demande est de 12 NZD.

A noter que chaque voyageur devra payer un complément une taxe touristique de 35 NZD relative à la politique de protection de l’environnement du pays. Il convient de la payer au moment de la demande d’E visa. Cette taxe pour l’environnement a une durée de validité de 2 ans.

Dossier à fournir pour une demande d’E visa

Quelques documents sont nécessaires pour faire une demande d’autorisation électronique de voyage pour la Nouvelle-Zélande. Il Faudra par exemple un passeport en cours de validité. Ce document va servir de carte d’identité pour remplir le formulaire de demande de visa en ligne.

Il faudra également une photo d’identité récente, un justificatif de résidence, des renseignements précis et sur papier sur son voyage et son itinéraire. Il faudra disposer d’un moyen de paiement accepté par les autorités néo-zélandaises dont une carte de crédit, une carte de débit ou un compte PayPal actif et un mail valide pour la réception de réponse à sa demande d’obtention de visa électronique.

Lors du contrôle nécessaire à l’entrée sur le territoire néo-zélandais, le ressortissant français ou ressortissant d’un pays étranger adhérant au programme d’exemption de visa de la Nouvelle-Zélande doit être en mesure de prouver qu’il est en mesure de couvrir les dépenses nécessaires pour son séjour.

Une fois le dossier soumis et les frais payés, l’individu reçoit une réponse par mail à sa demande de visa électronique en 3 jours maximum.

Les informations utiles

En parlant de formalités de voyage pour la Nouvelle-Zélande, outre les procédures pour obtenir un visa électronique, d’autres informations peuvent se révéler utiles pour les voyageurs.

Le décalage horaire pour la Nouvelle-Zélande est de 11 heures en avance par rapport à la France pour l’heure d’hiver et de 10 heures pour l’heure d’été. Les deux langues les plus utilisées en Nouvelle-Zélande sont l’Anglais et le Maori.

La monnaie utilisée en Nouvelle-Zélande est le dollar néo-zélandais.

Il n’y a généralement pas de vaccin exigé pour les ressortissants de pays étrangers qui décident de séjourner en Nouvelle-Zélande pour le tourisme ou pour affaires. Néanmoins, il est judicieux de souscrire une assurance voyage avant de partir. La raison en est que les frais des soins en Nouvelle-Zélande sont particulièrement exorbitants.